NL : FR
 Flux RSS
Arrow Plan du site

Notre mission

' L'AFCN promeut la protection efficace de la population, des travailleurs et de l'environnement
contre les dangers des rayonnements ionisants'.

RADON

- PROFESSIONNELS -

Découvrez l'information destinée aux acteurs professionnels et accédez rapidement à l'information que vous cherchez.

- POPULATION -

Découvrez l'information destinée à la population et accédez rapidement à l'information que vous cherchez.



La Belgique demande une mission SALTO pour Tihange 1

18 avril 2014 - Dans le cadre de la prolongation de la durée d'exploitation de Tihange 1 jusqu'en 2025, l'AFCN a demandé à l'AIEA l'organisation d'une mission SALTO (Safety Aspects of Long Term Operation) pour ce réacteur en janvier 2015.

>> Lire la suite



Doel 4 : anomalie classée au niveau 1 de l'échelle INES

17 avril 2014 - En début de révision de Doel 4, un test du circuit de pressurisation des vannes d'isolement de l'enceinte de confinement a permis de détecter que ce circuit consommait trop d'eau (sur une vanne bien précise) et qu'il ne satisfaisait donc pas aux spécifications techniques. En situation d'accident, ce circuit contribue à fermer complètement les circuits qui sortent du bâtiment réacteur en fournissant de l'eau au niveau des vannes d'isolement (de manière à garantir l'isolement du bâtiment réacteur). Ce circuit contribue à éviter la dispersion de particules radioactives hors de l'enceinte de confinement. Cependant, suffisamment d'autres systèmes étaient encore opérationnels pour empêcher une éventuelle dispersion par les vannes en question en situation d'accident.

Après analyse, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES (International Nuclear Event Scale). Cette échelle est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).

Cette anomalie n'a eu aucune conséquence sur la santé des travailleurs, de la population ou sur l'environnement.



Premier exercice d'urgence France-Belgique pour le transport de matières radioactives

15 avril 2014 - Dans un objectif de prévention et d'amélioration continue, l'AFCN prend régulièrement part à des exercices d'urgence qui permettent d'évaluer les réactions des différentes autorités et organisations concernées aux différents niveaux communal, provincial, national et international.

Ce mercredi 2 avril 2014, pour la première fois dans le cadre d'un transport de matières radioactives, a eu lieu un exercice sur table transfrontalier simulant un accident impliquant un transport de matières radioactives à la frontière franco-belge Saint-Aybert/Hensies.

>> Lire la suite



Doel 3/Tihange 2 : L'AFCN reçoit Greenpeace et Aktionsbündnis gegen Atomenergie d'Aix-la-Chapelle

10 avril 2014 - Ce 10 avril 2014, l'AFCN a reçu des représentants de Greenpeace et de Aktionsbündnis gegen Atomenergie d'Aix-la-Chapelle pour écouter les conclusions du rapport qu'ils ont présenté aujourd'hui pendant une conférence de presse au Parlement européen. Dans ce rapport, sont formulées 56 questions et remarques sur le dossier des indications de défauts (flocons d'hydrogène) des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2. Les experts de l'AFCN, dans une première lecture rapide de ce rapport, n'ont découvert pour l'instant aucun élément nouveau. Néanmoins, l'AFCN tiendra compte des questions qui sont posées dans le rapport, pour autant que celles-ci soient relevantes et puissent s'inscrire dans la méthodologie scientifique mise en place pour ce dossier.

>> Lire la suite



Retour des déchets radioactifs vitrifiés en provenance de France à destination des Pays-Bas

8 avril 2014 - Un transport de retour de déchets radioactifs vitrifiés en provenance de France et à destination des Pays-Bas a traversé la Belgique ce matin (08/04/2014). Il s'agissait de déchets provenant du retraitement en France de combustible usé néerlandais. Ce transport s'est déroulé dans des conditions de sûreté optimales sur le territoire belge. L'Agence fédérale de Contrôle nucléaire et les autres autorités compétentes ont suivi de près l'évolution du transport.

Ce transport est le premier des 3 transports, depuis la France vers les Pays-Bas en passant par la Belgique, de déchets radioactifs hollandais prévus pour la période 2014-2016.



La Belgique accueille une mission IPPAS de l'AIEA

3 avril 2014 - Fin 2014, la Belgique accueillera une mission International Physical Protection Advisory Service (IPPAS), sous la coordination de l'AFCN. IPPAS est un service fourni par l'Agence Internationale de l'Énergie Atomique (AIEA). Ses états membres peuvent y avoir recours pour faire évaluer par une équipe internationale d'experts leur régime de protection physique des installations, des matières et des transports nucléaires. Outre l'évaluation du contenu du cadre règlementaire relatif à la protection physique, les experts de la mission IPPAS en vérifieront également la mise en œuvre pratique.

Cette mission se déroulera du 24 novembre au 5 décembre 2014. Une réunion de préparation a déjà eu lieu les 11, 12 et 13 mars derniers. Elle a rassemblé des représentants des exploitants nucléaires, des communes concernées, de la Police Locale et Fédérale, du Centre de Crise du SPF Intérieur, de l'AFCN, de Bel V, de l'Autorité Nationale de Sécurité et de l'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace.

Vous trouverez davantage d'informations sur la mission IPPAS sur le site web de l'AIEA.



Anticipation de l'arrêt programmé de Doel 3 et Tihange 2 : FAQ

28 mars 2014 - Pour consulter notre liste de FAQ sur l'arrêt anticipé de Doel 3 et Tihange 2, cliquez ici.



Doel 3 and Tihange 2 reactors in outage earlier than planned

26 March 2014 - On 25 March 2014, Electrabel informed FANC of its decision to advance the planned outage of its nuclear reactors Doel 3 and Tihange 2.

As a reminder: on 17 May 2013, about one year after hydrogen flakes had been discovered in the reactor pressure vessels, the Federal Agency for Nuclear Control (FANC) authorized the restarting of the Doel 3 and Tihange 2 nuclear reactors. This decision was based on the positive advice of a large group of Belgian and independent international experts (from FANC, Bel V, AIB Vinçotte, Independent Review Board, Scientific Council), who had analyzed the Safety Case report submitted by licensee Electrabel.

Linked to the authorization for restart were a couple of conditions/actions that FANC imposed on the licensee. A part of these actions had already been completed before the restart, whereas the rest had to be completed after one complete reactor cycle, by June 2014.

>> Read more



Doel 3/Tihange 2 : anticipation de l'arrêt programmé des réacteurs

26 mars 2014 - Ce mardi 25 mars 2014, Electrabel a informé l'AFCN de sa décision d'anticiper l'arrêt programmé des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2.

Pour rappel, le 17 mai 2013, l'AFCN a donné son feu vert pour un redémarrage dans le cadre du dossier des indications de défauts dans les cuves des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2. Cette décision reposait sur l'analyse et les avis favorables d'un large panel d'experts belges et étrangers indépendants (AFCN, Bel V, AIB Vinçotte, Conseil Scientifique et International Review Board) sur le « Safety Case » remis par l'exploitant Electrabel.

Le redémarrage était assorti d'une série de conditions et d'actions imposées par l'AFCN à Electrabel. Une partie de ces exigences devaient être satisfaites préalablement au redémarrage de mai 2013, d'autres devant être satisfaites à moyen terme (donc après le redémarrage, mais au plus tard après un cycle d'exploitation des réacteurs – vers juin 2014).

>> Lire la suite



Onzième transport de déchets cimentés depuis l'Ecosse vers la Belgique

24 mars 2014 - Vendredi (21/03/2014), le onzième transport de déchets radioactifs cimentés depuis Dounreay (Ecosse) vers la Belgique s'est terminé. Il s'agit de déchets de moyenne activité et de longue durée de vie issus du retraitement du combustible nucléaire usé du réacteur de recherche BR2 du SCK•CEN. Deux emballages de transport, chacun rempli de 3 fûts de déchets cimentés, sont arrivés au bâtiment d'entreposage spécialement conçu à cet effet sur le site de Belgoprocess à Dessel, où ils seront déchargés dans les semaines à venir.

Ce onzième transport s'est déroulé dans des conditions optimales de sûreté. Dans la période 2014-2015, dix autres transports de déchets cimentés auront lieu depuis l'Ecosse vers la Belgique.



UCL : anomalie classée au niveau 1 de l'échelle INES

5 mars 2014 - Ce lundi 24 février 2014, l'automate de commande et de contrôle de l'irradiateur au Cobalt-60 du Centre de Ressources du Cyclotron (UCL, Louvain-la-Neuve) est tombé en panne. La défaillance de cet automate a provoqué l'arrêt de certains dispositifs de sûreté de l'irradiateur.

Malgré cette défaillance, l'irradiateur a été remis manuellement en fonctionnement le mardi 25 février suite à une analyse de risque réalisée sur base des éléments connus par le service de contrôle physique à ce moment. Les dispositifs de sûreté encore fonctionnels et la perte générée par la cessation de l'irradiation avant son terme ont justifié ce choix.

Une fois l'irradiation terminée, il a été constaté que les modifications apportées pour le redémarrage manuel de l'irradiateur avaient neutralisé un des dispositifs de sûreté restant. Le dispositif permettant la mise en sûreté des sources radioactives en cas d'ouverture de la porte était en effet hors service.

Bel V a procédé à une inspection réactive suite à la déclaration de cet incident et l'AFCN a ensuite imposé l'interdiction d'exploitation de cet irradiateur jusqu'à ce que l'évènement ait été complètement analysé et que les mesures nécessaires ait été prises afin d'éviter la répétition d'un tel incident.

Après analyse, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES (International Nuclear Event Scale). Cette échelle est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).

Cette anomalie n'a eu aucune conséquence sur la santé des travailleurs, de la population ou sur l'environnement.



Dixième transport de déchets cimentés depuis l'Ecosse vers la Belgique

3 mars 2014 - Samedi (01/03/2014), le dixième transport de déchets radioactifs cimentés depuis Dounreay (Ecosse) vers la Belgique s'est terminé. Il s'agit de déchets de moyenne activité et de longue durée de vie issus du retraitement du combustible nucléaire usé du réacteur de recherche BR2 du SCK•CEN. Deux emballages de transport, chacun rempli de 3 fûts de déchets cimentés, sont arrivés au bâtiment d'entreposage spécialement conçu à cet effet sur le site de Belgoprocess à Dessel, où ils seront déchargés dans les semaines à venir.

Ce dixième transport s'est déroulé dans des conditions optimales de sûreté. Dans la période 2014-2015, onze autres transports de déchets cimentés auront lieu depuis l'Ecosse vers la Belgique.



Belgoprocess : anomalie classée au niveau 1 de l'échelle INES

21 février 2014 - Durant la phase de préparation du retraitement de déchets radioactifs liquides situés dans l'installation PAMELA (Bâtiment 131X) du site 1 de Belgoprocess, un échantillon du contenu d'une cuve de stockage a été prélevé. L'analyse de cet échantillon a mis en évidence le non-respect de certains paramètres physico-chimiques (concentration en fluor et en chlore) ainsi que la présence d'une phase organique dans ces effluents.

L'exploitant a immédiatement informé l'AFCN et Bel V de cette anomalie et a pris les mesures nécessaires pour ramener la concentration de ces différents produits chimiques dans les limites d'exploitation.

Après analyse, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES (International Nuclear Event Scale). Cette échelle est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).

Cette anomalie n'a eu aucune conséquence sur la santé des travailleurs, de la population ou sur l'environnement.



Premier transport de combustible irradié des Pays-Bas vers la France

19 février 2014 - Le premier transport depuis Borssele (EPZ) aux Pays-Bas vers La Hague (AREVA) en France, à travers le territoire belge, s'est déroulé ce mardi 18 février 2014 dans de bonnes conditions de sûreté. Durant la période 2014-2016, neufs autres transports de combustible irradié auront lieu depuis les Pays-Bas vers la France en passant par la Belgique.



Doel 3 : anomalie classée au niveau 1 de l'échelle INES

17 février 2014 - Lors d'un contrôle périodique, il a été constaté qu'une citerne d'appoint (pouvant être utilisée en cas d'accident) présentait une concentration en acide borique plus basse que le niveau exigé. Ce type de citernes est utilisé par groupe de trois. Les deux autres citernes présentait quant à elles une concentration en acide borique d'un niveau suffisant. La fonction de sûreté était donc assurée.

Après analyse, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES (International Nuclear Event Scale). Cette échelle est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).

Cette anomalie n'a eu aucune conséquence sur la santé des travailleurs, de la population ou sur l'environnement, ni sur le bon fonctionnement des installations.



SCK•CEN : anomalie classée au niveau 1 de l'échelle INES

4 février 2014 - Lors d'une inspection périodique réalisée sur les clapets d'un système de sûreté d'un dispositif d'irradiation du BR2 (Belgian Reactor 2), il a été constaté que ces clapets présentaient un débit de fuite trop important et ne satisfaisaient pas au critère d'acceptation. Suite à cette constatation, le SCK•CEN a mis en place une surveillance renforcée de ces clapets sous la forme d'inspections visuelles fréquentes. Il ressort de l'analyse que le système de sûreté en question aurait tout de même pu assurer sa fonction s'il avait été sollicité, dans les conditions de fonctionnement actuelles du dispositif d'irradiation.

Après analyse, cet événement a été classé au niveau 1 de l'échelle INES (International Nuclear Event Scale). Cette échelle est un outil de communication destiné à faciliter la perception de l'importance d'un événement impliquant des sources de rayonnements ionisants. Elle compte 7 niveaux allant du niveau 1 (anomalie) au 7 (accident majeur).

Cette anomalie n'a eu aucune conséquence sur la santé des travailleurs, de la population ou sur l'environnement.



>> MESSAGES PRECEDENTS


Point de
contact

 
ensreg
 
 
 

INES

 


 version imprimable Home

Copyright 2013 © - Mention légale